Vacaciones en Andaloucia

Cette série photographique de style documentaire, a été réalisée au cours d’un voyage en Espagne.
L’Andalousie constitue le cadre spatio-temporel de ce travail.
Avec cette série, j’ai photographié un huis clos dans un village de montagne et ses alentours. Le point d’ancrage de ce périple est Gaucin, petit village perdu parmi d’autres villages blancs. Comme tout touriste j’ai investi les lieux et je me suis approprié ces nouveaux espaces.Ma photographie questionne le sujet : un photographe peut-il réaliser une série photographique documentaire lors d’un voyage de vacances ? Le photographe, simple touriste, peut-il faire ressortir sa vision photographique loin des habituels clichés illustratifs ?
C’est une série qui retrace un itinéraire, une vision, ma vision de l’Andalousie.Pour réaliser ce travail, j’avais le choix entre partir avec un appareil numérique et faire des centaines d’images, ou prendre mon appareil argentique 6×9 avec de la pellicule couleur. Mon choix a été celui de l’argentique, afin de pratiquer une photographie loin des standards et des codes photographiques numériques d’aujourd’hui.
J’ai voulu, avec l’argentique, renouer avec une image pure, sans retouches.
J’ai ainsi pu photographier en prenant mon temps et en choisissant mes sujets avec précaution.
Technique : appareil Fuji GW 6×9, mono-objectif, pellicule Kodak Portra 400. Téléchargez mon dossier artistique.

This photographic series of documentary style, was made during a trip to Spain.
Andalusia is the spatio-temporal framework of this work.
With this series, I photographed a camera in a mountain village and its surroundings. The anchor of this journey is Gaucin, a small village lost among other white villages. As any tourist I have invested the places and I have appropriated these new spaces.
My photography questions the subject: can a photographer make a documentary photographic series during a holiday trip? Can the photographer, a simple tourist, bring out his photographic vision far from the usual illustrative clichés?
It is a series that retraces a route, a vision, my vision of Andalusia.To do this job, I had the choice between going with a digital camera and making hundreds of images, or taking my 6×9 film camera with color film. My choice was that of the film, to practice a photograph far from the standards and digital photographic codes of today.
I wanted, with the film, to reconnect with a pure image, without retouching.
I was able to photograph taking my time and choosing my subjects carefully.
Technical: Fuji GW 6×9 camera, single lens, Kodak Portra 400 film. Download my artistic file.